Comment utiliser la Search Console de Google pour améliorer votre SEO ?

Google Search Console, un outil souvent sous-exploité
Google Search Console, un outil souvent sous-exploité

Si Google Analytics est assez connu des propriétaires de sites web, Google Search Console est souvent moins utilisé. Pourtant, de nombreuses informations importantes sur votre site et son référencement y sont indiquées. Elles peuvent notamment vous aider à améliorer l’expérience utilisateur et la visibilité de votre site web. Voici un guide pratique des informations que vous pouvez y trouver, comment y accéder et les exploiter.

Suivre son positionnement et déterminer des pistes d’amélioration

Trafic de recherche > Analyse de la recherche

Utiliser la Search Console de Google pour suivre son positionnement et déterminer des pistes d'amélioration

Point très important, l’outil Search Console vous permet de connaître les requêtes que tapent les internautes avant d’accéder à votre site internet, ainsi que d’avoir une estimation de votre positionnement sur celles-ci. Ces informations ne sont par contre pas exhaustives, puisque depuis 2011, Google n’indique plus une grande partie des requêtes des internautes par soucis de sécurisation des données.

Les données de positionnement ne sont pas non plus à utiliser littéralement, car le positionnement dépend de plusieurs facteurs comme le lieu d’où l’internaute effectue sa recherche, l’appareil utilisé (smartphone ou ordinateur), s’il est connecté à son compte Google ou s’il est en navigation privée… La donnée de positionnement fournie est donc une moyenne.

Les données de l’Analyse de la recherche sont très complètes et peuvent être filtrées en fonction d’une page du site web (laquelle est le plus souvent présente dans les résultats et quels mots-clés envoient vers elle), le pays d’où est effectué la recherche, le type d’appareil utilisé, si le résultat affiché incluait un « rich snippet », ou selon la date. Attention, les données de cet affichage sont celles des 90 derniers jours ! Vous ne pourrez pas accéder aux données antérieures.

Corriger les erreurs d’URL de son site web

Exploration > Erreurs d’exploration

Des erreurs d’URL et de serveur peuvent arriver fréquemment sur un site internet et elles ne sont pas toujours faciles à identifier. Lorsque ses robots explorent votre site, Google vous indique gentiment les erreurs qu’il détecte et les affiche dans la Search Console afin de vous permettre de les corriger.
Voici les différents types d’erreurs qui peuvent être indiquées et leur explication :

  • Accès refusé : le fichier robots.txt du site bloque l’accès à une ou plusieurs pages du site. Ces erreurs sont indiquées par le code 403. Cela peut être normal si vous avez paramétré le fichier robots.txr afin d’empêcher Google d’indexer certaines pages ou répertoires, ou des fichiers systèmes.
  • Bloqué : concerne les URL mobiles. Certaines URL mobiles sont bloquées au robot Googlebot mobile.
  • Introuvable : ce sont les URL qui présentent une erreur 404 ou 410. L’erreur 410 indique qu’une page n’existe plus, une erreur 404 qu’il n’y a pas de page pour cette URL. Consultez notre article sur les erreurs 404 pour une explication détaillée.
  • Erreur du serveur : Googlebot n’a pas pu accéder à la page à cause d’une erreur serveur de type 500 et 503.
  • Soft 404 : la page ne renvoie pas une erreur 404 pourtant elle affiche un message d’erreur. Cela peut venir d’une erreur serveur.
  • Non suivies : une redirection 301 existe sur la page mais elle renvoie vers une page vide. Il vous faut donc corriger cette redirection.
  • Autre : regroupe les autres types d’erreurs serveur qui ne rentrent pas dans les catégories précédentes.

Surveiller ces erreurs est donc important. Cela vous permettra d’identifier d’éventuels problèmes récurrents au niveau du serveur, ainsi qu’améliorer l’expérience utilisateur de vos clients. Les erreurs 404 notamment sont souvent provoquées par une page supprimée. En les corrigeant, vous éviterez que vos utilisateurs ne les trouvent et que cela ne génère une frustration qui leur fasse quitter votre site web, tout en conservant le référencement obtenu par ces pages.

Utiliser la Search Console de Google pour corriger les erreurs d'URL de son site web

Vérifier la bonne indexation de son site web par Google

Pour qu’un site apparaisse dans les résultats de recherche, il faut qu’il soit indexé, c’est-à-dire que Google en ait visité les pages et les ait ajoutées à son index. Toutes les pages d’un site internet ne sont pas forcément indexées. En effet, les pages en double, dupliquées et/ou de faible qualité ne sont pas toujours prises en compte puisqu’elles n’ont pas d’intérêt pour l’internaute.
Google vous fournit dans la Search Console plusieurs outils pour estimer le nombre de pages indexées et influer sur leur prise en compte. Ces outils ne sont pas exhaustifs, ils ne vous fourniront pas la liste précise des pages présentes dans l’index de Google, mais cela vous donnera une estimation et une idée de l’indexation de votre site pour prendre les mesures nécessaires.

Onglet Exploration > Sitemaps

L’outil Sitemaps vous permet de soumettre à Google le fichier sitemap.xml de votre site. Cela permet, notamment lors du lancement d’un nouveau site web ou de la création de pages, de lancer l’indexation.
Cette interface vous montre également le nombre de pages présentes dans votre sitemap et celles qui sont indexées. S’il y a une différence importante entre les deux chiffres, cela peut signifier que plusieurs des URL présentes dans votre sitemap ne sont pas assez pertinentes aux yeux des robots de Google pour être indexées.
Cet outil vous indiquera également d’éventuelles erreurs dans votre sitemap qui empêcheraient Google de l’exploiter.

Utiliser la Search Console de Google pour vérifier la bonne indexation de son site web par Google (Sitemaps)

Index Google > Etat de l’indexation

L’interface « Etat de l’indexation » présente une courbe indiquant la progression de l’indexation des pages de votre site. Une baisse de l’indexation peut indiquer la suppression de certaines pages indexées par exemple. Par contre, une baisse drastique peut indiquer un problème d’accès au site web, la suppression d’un nombre très important d’URL ou la mise en noindex de répertoires du site. Il vous faut donc surveiller cette courbe pour vous assurer que tout est normal.

Utiliser la Search Console de Google pour vérifier la bonne indexation de son site web par Google (Etat de l'indexation)

Exploration > Explorer comme Google

Pour vous assurer que Google accède correctement à tous les éléments de vos pages, utilisez la fonction « explorer comme Google ». En y renseignant une URL, Search Console vous restituera la page telle qu’elle est lue par les robots d’indexation. Vous pourrez ainsi vous assurer que toutes les images sont bien accessibles, qu’aucun script n’empêche l’accès à un contenu ou qu’aucun élément important n’est bloqué par le fichier robots.txt. Cet outil permet d’obtenir un rendu depuis un ordinateur ou un smartphone.

Une fois la page affichée, vous pouvez demander à Google d’envoyer un robot pour l’indexer. Cette procédure ne garanti pas l’indexation d’une page puisque c’est le robot qui décide selon les critères de l’algorithme, mais elle peut inciter Google à passer indexer la page et ses liens directs. Cela peut accélérer l’indexation d’une nouvelle page de contenu.

Corriger ses problèmes de compatibilité mobile

Trafic de recherche > Ergonomie mobile

La compatibilité mobile étant une problématique importante pour Google, son outil Search Console inclus des conseils afin d’améliorer l’ergonomie de votre version mobile.

En passant par le menu « Ergonomie mobile », vous accèderez à une liste d’erreurs d’ergonomie mobile, avec les pages sur lesquelles elles sont présentes. Vous pourrez ainsi les corriger afin d’améliorer l’expérience utilisateur sur mobile et donc potentiellement vos conversions.

Utiliser la Search Console de Google pour corriger ses problèmes de compatibilité mobile

Surveiller des liens entrants de mauvaise qualité

Trafic de recherche > Liens vers votre site

Le menu « Trafic de recherche > Liens vers votre site » vous permet de connaître les sites et les pages qui font un ou des liens vers vos contenus. Vous pouvez ainsi facilement vérifier si vous n’êtes pas victime d’une opération de negative SEO ou si votre profil de lien est bon, sans trop de liens de mauvaise qualité (trop de liens depuis des annuaires, des sites sans rapport avec votre thématique, etc.).

Search Console est donc un outil fourni par Google aussi essentiel que Google Analytics ! Il vous fourni des données essentielles sur votre site et votre référencement qui, bien exploitées, vous permettront d’améliorer votre visibilité et l’expérience utilisateur de votre site web.

Vous souhaitez une analyse de vos données Search Console, un audit de votre site internet ou des conseils pour votre référencement ? Nos experts SEO sont là pour vous conseiller !


Comment utiliser la Search Console de Google pour améliorer votre SEO ?
5 (100%) 3 votes
Mots-clés :

Kateline Robinet est Chargée de référencement chez Web et Solutions. Experte en SEO, Kateline offre aux lecteurs de ses articles (chefs d’entreprise ou e-commerçants) de mieux comprendre le fonctionnement du référencement naturel et leur fournit de précieux conseils pour optimiser leur présence en ligne.
0 réponses

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *